Le miel, ce merveilleux don de la nature
miel

Le miel, ce merveilleux don de la nature

  • Post author:
  • Post published:2 novembre 2020
  • Reading time:10 mins read

Utilisé par l’homme depuis des millénaires, celui qu’on nomme le « nectar des dieux » mérite bien un article à lui seul. Imaginez-vous en plongeant votre cuillère dans votre pot de miel, que dans l’Antiquité, ce doux liquide doré était réputé être la nourriture des dieux de l’Olympe ? Rien que ça !

La tradition musulmane raconte que des fleuves de miel coulent au paradis. Les textes bibliques rapportent que la Terre Promise est un pays où ruissellent le lait et le miel. Les Égyptiens fabriquaient à base de miel la mixture servant à embaumer et à conserver leurs morts.

Le miel est donc bien plus qu’un aliment, c’est un produit sacré ! Toutes les civilisations à travers les âges et le continent l’utilisent non seulement en cuisine, mais aussi en médecine, ou en cosmétique. On lui reconnaît depuis bien longtemps ses vertus adoucissantes, antibactériennes, antiseptiques, cicatrisantes…

Si l’agriculture a évolué, si les techniques ont révolutionné les modes de production au fil des siècles, le procédé de fabrication du miel reste quant à lui rigoureusement inchangé depuis toujours. Et pour cause ! Comme le dit très naturellement Jean-Marc, mon fournisseur pour l’hexagone : « Je n’ai aucun mérite, je n’y suis pour rien, ce sont les abeilles qui font tout le travail ! »

Effectivement, si on estime que les abeilles existent depuis plus de 80 millions d’années, donc bien avant l’homme, elles fabriquent le miel de la même manière depuis tout ce temps.

La fabrication du miel, une vraie industrie de la nature !

Dame Nature a créé une véritable chaîne de production, où chaque acteur a sa fonction bien définie.

1 - Les fournisseurs de matières premières : les fleurs

La matière première servant à la fabrication du miel est le nectar des fleurs. Il est curieux de constater cet échange de bons procédés : afin d’attirer les abeilles, dont elles ont besoin pour assurer leur pollinisation et donc leur reproduction, les fleurs produisent du nectar, dont les abeilles se servent pour se nourrir et fabriquer le miel. C’est du gagnant – gagnant !

2 - Les ouvrières fidèles et dévouées : les abeilles

À chaque retour à la ruche, les abeilles sont capables de ramener leur propre poids en nectar. C’est en se l’échangeant de bouche en bouche (ce qu’on appelle la trophallaxie) que le nectar se mélange à leur salive, et c’est ce qui donne le miel. Rendez-vous compte : la production d’un kilogramme de miel nécessite le travail de 6000 abeilles pendant une bonne dizaine de jours. Elles doivent pour cela butiner six millions de fleurs, parcourant ainsi 150 000 km.

Le code du travail n’existe pas pour ces ouvrières entièrement dévouées à leur tâche. Ce surmenage les mène très vite à l’épuisement et elle ne vivent que quelques semaines. La reine des abeilles, dont le rôle est essentiellement la reproduction, peut vivre quant à elle de 3 à 4 ans !

3 - L’outil de production : la ruche

Dans la ruche, les abeilles déposent le miel dans des alvéoles qu’elle referment après l’avoir séché. Avez-vous déjà remarqué la forme de ces alvéoles ? Eh oui ! Ce sont des hexagones !

En choisissant ce nom et la forme du logo pour mon entreprise, j’ai en effet voulu rendre hommage à ce fabuleux ingrédient, incontournable dans tous mes produits sucrés : mueslis croustillants, barres de céréales et hexagones, biscuits gourmands.

4 - Le logisticien : l’apiculteur

Pour récolter le miel, l’apiculteur ôte les opercules bouchant les alvéoles avec un instrument rasant la surface des cadres. Ces derniers, contenant les feuilles de cire alvéolées, sont ensuite placés dans un extracteur pour récupérer le précieux liquide.

La dernière étape est la décantation du miel, visant à nettoyer celui-ci de toutes les impuretés avant de le mettre en pots.

Jean-Marc, notre fournisseur pour l’hexagone basé à Munchhouse, n’utilise que de la cire vierge ne contenant donc aucune impureté ni couvain (œufs et larves). Il refond régulièrement la cire des opercules pour la réutiliser sous forme de nouvelles feuilles de cire vierge.

Jean-Marc accorde également beaucoup d’importance au séchage du miel. En effet, si ce dernier contient plus de 18% d’eau, il peut mal se conserver et fermenter. Le miel contenu dans les produits l’hexagone ne contient que 16% d’eau, garantissant ainsi une bonne conservation.

fleurs abeille
miel abeilles
ruche miel
Apiculteur

Unicité et diversité

S’agissant d’un produit naturel, vous ne trouverez jamais deux miels rigoureusement identiques. Il existe autant de types de miels que d’espèces de fleurs butinées par les abeilles, sans compter les mélanges ! C’est ainsi que selon la région de fabrication, on trouvera des miels d’acacia, de sapin, de lavande, de tilleul, de sarrazin, ou encore des mélanges comme le miel de forêt ou le miel de fleurs.

Chacun a une couleur, une saveur, une consistance qui lui sont propres. Il y en a pour tous les goûts ! Dans mes fabrications l’hexagone, j’utilise du miel d’acacia, uniquement produit dans le Haut-Rhin, à quelques kilomètres seulement de mon atelier.

Jean-Marc, que vous connaissez bien maintenant, travaille seul (avec ses abeilles !) et déplace ses ruches au fil des floraisons. Il fait en sorte que ses abeilles n’accèdent qu’à une seule variété de fleurs, évitant ainsi les mélanges.

miel bocal

Quid des miels industriels ?

Nous trouvons sur nos rayons de supermarchés des miels de marques connues aux packagings plutôt attrayants. En outre, il faut le dire, ils sont souvent moins chers que les miels artisanaux. Mais que faut-il en penser ?

Souvent, sur l’étiquette, on peut lire : « Mélange de miels originaires et non originaires de la CE ». Cela signifie tout simplement que ce sont des mélanges de miels issus de divers pays. Nous, habitants de l’Hexagone (encore un clin d’œil !), consommons environ 40 000 tonnes de miel par an, alors que nos 70 000 apiculteurs français en produisent 18 500 tonnes. Tout le reste est donc importé d’Espagne, d’Europe de l’Est, d’Amérique Latine et de Chine. Cette dernière est le premier producteur mondial, avec 446 000 tonnes[1] !

Que valent-ils d’un point de vue gustatif et qualitatif ? Ces mélanges de miels venus de tous pays sont chauffés à haute température et très souvent rallongés artificiellement avec du sirop de sucre afin de leur donner une consistance homogène, et de diminuer leur coût. C’est ainsi qu’on peut trouver dans la grande distribution des miels aux goûts standardisés, peu onéreux, mais dans lesquels on ne retrouve pas les bienfaits naturels des « vrais » miels artisanaux.

Mais justement, ces bienfaits, quels sont-ils ?

[1] Source : CETAM Lorraine (Centre d’Études Techniques Apicoles Moselle)

Les 3 principales vertus naturelles du miel

1 – Un pouvoir sucrant

Cela peut paraître évident, mais il est utile de rappeler que vous pouvez utiliser le miel pour remplacer n’importe quel autre agent sucrant : sucre blanc, cassonade, sirops… Il adoucit vos préparations de la même manière. Seulement, comme il a un pouvoir sucrant plus élevé, on peut le consommer en plus faible quantité. On peut ainsi remplacer une dose de sucre blanc par ¾ de dose de miel.

En outre, le miel possède un indice glycémique plus faible que le sucre. C’est donc un aliment qui peut être intéressant pour les personnes atteintes de diabète, à faible dose toutefois.

    2 – Une source d’énergie naturelle

    Le miel est composé à 80% de glucides, dont essentiellement du fructose et du glucose. Ce sont deux sucres simples facilement assimilables par le corps et faciles à digérer. À noter que plus le miel contient de fructose, plus il est liquide. Si un miel a tendance à cristalliser, cela ne remet en aucun cas sa qualité en cause. Il suffit de le chauffer un peu pour qu’il retrouve sa fluidité.

    Ce n’est pas pour rien que le miel est plébiscité par les sportifs : outre son pouvoir énergétique important, il possède des pouvoirs antioxydants et augmenterait par ailleurs les capacités d’endurance. Comme il possède un indice glycémique moins élevé que le sucre, il apporte au sportif l’énergie dont il a besoin pour l’effort, avec un risque d’hypoglycémie réduit.

    « Le premier truc que je fais le matin : je bois un grand verre d’eau à température ambiante. […] La deuxième chose que je fais [..] : je mange deux cuillerées de miel, tous les jours. » 

    Voilà ce qu’écrit le célèbre tennisman Novak Djokovic dans son livre « Service gagnant, une alimentation sans gluten ». C’est plutôt une bonne référence pour notre ami le miel ! Et à ce propos, vous pouvez également lire notre article « C’est quoi le problème avec le gluten ? »

        Barres muesli sac sport

        3 – Un remède naturel à de nombreux maux

        Contre le rhume, le mal de gorge, la gastro-entérite, le miel est l’un des meilleurs remèdes naturels que vous pouvez trouver. Utilisé en dermatologie, il a le pouvoir de cicatriser les plaies, de traiter l’acné ou encore de régénérer la peau et les cheveux.

        Antiseptique, antibactérien, anti-inflammatoire, antioxydant, cicatrisant, calmant…connaissez-vous beaucoup de médicaments ayant toutes ces propriétés à la fois ?

            miel

            Le miel, chouchou de l’hexagone

            Bien sûr, il est difficile d’avoir son pot de miel toujours sur soi ! Aussi, l’hexagone a conçu des barres de muesli contenant du miel d’acacia, et complètement exemptes de sucres transformés.

            Fabriqués à base de miel artisanal et produit localement, les produits l’hexagone sont adoucis naturellement. Ce sont de véritables gourmandises saines, naturelles, pleine d’énergie. En plus, nul besoin d’additifs : le miel assure naturellement la fonction de conservateur.

            Emballées individuellement, les barres de muesli l’hexagone sont très pratiques. Vous pouvez les glisser facilement dans votre poche ou votre sac et les consommer avant, pendant ou après le sport.

            C’est une dose d’énergie à emmener partout !

            De même au petit déjeuner, vous pouvez consommer du miel en mangeant les mueslis croustillants l’hexagone que vous pouvez accompagner de fromage blanc et d’un fruit frais. Pour un petit déjeuner sain et gourmand, vous pouvez vous reporter à notre article « Vive le petit déjeuner ».

            Parce que dans mes produits l’hexagone, je ne veux utiliser que des ingrédients sains, naturels et produits localement, le miel est pour moi un véritable trésor nutritionnel que je partage avec vous.

            Pauline Fournier

            Article : Laurence Macquart (Calista Office) & Pauline Fournier.

            Photos : Mehdi Bouchareb et Pixabay.

            Novembre 2020

            Laisser un commentaire